Legrand Legrand

 

Plus que centenaire,
Legrand est une entreprise tournée vers l'avenir.

Cet ancrage historique est un atout pour le Groupe, qui, depuis sa création, a montré sa capacité
d’adaptation aux évolutions du marché.

A l’origine simple atelier de porcelaine, l’entreprise est devenue spécialiste mondial des infrastructures électriques et numériques du bâtiment. Découvrez l’histoire de Legrand à travers 6 thèmes.

 

Filtrer les évènements par thématiques :

  • tl_theme1
  • 1865
  • 1918
  • La fondation de Legrand

Les dates clés

Du simple atelier de porcelaine au spécialiste mondial des infrastructures électriques et numériques du bâtiment.

Plus que centenaire, Legrand est une entreprise tournée vers l'avenir. Cet ancrage historique est un atout pour le groupe qui, depuis sa création, a montré sa capacité d’adaptation aux évolutions du marché.

A l’origine simple atelier de porcelaine, l’entreprise est progressivement devenue spécialiste mondial des infrastructures électriques et numériques du bâtiment.

Utile :
> Découvrir le message du président

La fondation de Legrand

La fondation remonte à 1904 mais en réalité, les établissements Legrand prennent la succession d'une société créée en 1865.

En 1865, un atelier de porcelaine de table est installé à Limoges, par Henri Barjaud de Lafond et Léonard Clidasson, marchands de bois. Il est situé route de Lyon, devenue aujourd'hui, l'avenue du maréchal de Lattre de Tassigny où se trouve toujours le siège social du Groupe.

Atelier de porcelaine – finition des pièces

 

L'usine est construite sur les bords de Vienne pour permettre d'acheminer le bois de chauffage nécessaire aux fours pour la cuisson de la porcelaine. Elle est exploitée successivement par Ernest Duchatelet (1865), Monsieur Léobon (1871), Paul Lacroix (1876) et Henri Barjaud de Lafond (1877).

Atelier de porcelaine – finition des pièces

 

Atelier de porcelaine – finition des pièces

Atelier de porcelaine – finition des pièces

 

En 1897, les frères Jules et François Vultury acquièrent l'usine qu'ils exploitent directement.

En 1904, l'affaire est reprise par Frédéric Legrand, Charles Alary et Jean Joquel et devient la société Legrand, Alary et Jocquel. C'est à partir de cette date que l'entreprise porte le nom Legrand.

En 1911, la société devient la société Bétoule Legrand et Cie.

 
  • tl_theme1
  • 1919
  • 1948
  • Les débuts de l'appareillage électrique

Les dates clés

Du simple atelier de porcelaine au spécialiste mondial des infrastructures électriques et numériques
du bâtiment.

Plus que centenaire, Legrand est une entreprise tournée vers l'avenir. Cet ancrage historique est un atout pour le groupe qui, depuis sa création, a montré sa capacité d’adaptation aux évolutions du marché.

A l’origine simple atelier de porcelaine, l’entreprise est progressivement devenue spécialiste mondial des infrastructures électriques et numériques du bâtiment.

Utile :
> Découvrir le message du président

Les débuts de l'appareillage électrique

En 1919, un des associés, Jean Mondot, artisan de Limoges qui avait monté à Exideuil une petite usine d'interrupteurs utilisant du buis et de la porcelaine, élargit l'activité de la société en créant une branche "Appareillage électrique". A partir de cette date, la branche "Appareillage électrique" basse tension devient progressivement la principale activité de la maison.

Interrupteur à bascule - Tumbler  (1919)


Par soucis d'optimisation, les petites pièces isolantes d'appareillage électrique sont cuites et séchées dans l'espace inutilisé entre les piles d'assiettes rondes.

Au fil du temps, la conception et la cuisson des pièces se professionnalisent et des fours dédiés à la fabrication de pièces isolantes pour l'électricité sont construits.

 

L'entreprise devient la société Legrand et Cie (Manufacture de Porcelaines et d'appareillage électrique)

 

L'usine est dotée du premier four-tunnel de Limoges, fonctionnant au gaz de ville et destiné à la cuisson de la porcelaine électrotechnique. Il sera démoli en 1980 lorsque la fabrication de porcelaine sera définitivement arrêtée sur Limoges.

Intérieur du four pendant la cuisson

 

La société Legrand passe sous la direction de deux beaux-frères Jean Verspieren et Edouard Decoster, deux industriels du Nord.

Jean Verspieren et Edouard Decoster

 
  • tl_theme1
  • 1949
  • 1950
  • La spécialisation en production d'appareillage électrique d'installation

Les dates clés

Du simple atelier de porcelaine au spécialiste mondial des infrastructures électriques et numériques du bâtiment.

Plus que centenaire, Legrand est une entreprise tournée vers l'avenir. Cet ancrage historique est un atout pour le groupe qui, depuis sa création, a montré sa capacité d’adaptation aux évolutions du marché.

A l’origine simple atelier de porcelaine, l’entreprise est progressivement devenue spécialiste mondial des infrastructures électriques et numériques du bâtiment.

Utile :
> Découvrir le message du président

La spécialisation en production d'appareillage électrique d'installation

Un sinistre détruit la presque totalité des ateliers consacrés à la porcelaine de table dont la fabrication est dès lors arrêtée. La branche Appareillage subit de graves dommages mais les 2 dirigeants Jean Verspieren et Edouard Decoster décident de se spécialiser sur la seule production d'appareillage électrique d'installation.

Le siège social de Legrand en 1948 avant le sinistre. Les activités liées à la production de porcelaine de table cohabitent avec les activités de production d'appareillage électrique.

 

Le siège social de Legrand fin août 1949. Les bâtiments subissent de graves dégâts.

La reconstruction en 1949. Des installations fonctionnelles dès 1950

 
  • tl_theme1
  • 1951
  • 1969
  • Legrand dans les années 1950 - 1970

Les dates clés

Du simple atelier de porcelaine au spécialiste mondial des infrastructures électriques et numériques du bâtiment.

Plus que centenaire, Legrand est une entreprise tournée vers l'avenir. Cet ancrage historique est un atout pour le groupe qui, depuis sa création, a montré sa capacité d’adaptation aux évolutions du marché.

A l’origine simple atelier de porcelaine, l’entreprise est progressivement devenue spécialiste mondial des infrastructures électriques et numériques du bâtiment.

Utile :
> Découvrir le message du président

Legrand dans les années 1950 - 1970

La porcelaine reste la matière principalement utilisée dans le montage de l'appareillage électrique. Peu à peu, l'usage du plastique se développe avec les thermodurcissables puis dès 1959, les thermoplastiques issus du pétrole.

Interrupteur de type Tumbler en porcelaine

En 1966, Legrand acquiert sa première filiale hors de France en Belgique. Cette date montre le début d'une politique d'acquisitions autofinancées et ciblées. En savoir plus sur la politique d'acquisition de Legrand.

Découvrez Legrand en 1969 au travers d'un reportage de 8 min diffusé en juin 1969 sur Limousin actualités.

 

Grâce à ce reportage photos, découvrez les différents ateliers de Legrand entre 1950 et 1970.

 
 
  • tl_theme1
  • 1970
  • 2005
  • La bourse et l'épisode Schneider/Legrand

Les dates clés

Du simple atelier de porcelaine au spécialiste mondial des infrastructures électriques et numériques du bâtiment.

Plus que centenaire, Legrand est une entreprise tournée vers l'avenir. Cet ancrage historique est un atout pour le groupe qui, depuis sa création, a montré sa capacité d’adaptation aux évolutions du marché.

A l’origine simple atelier de porcelaine, l’entreprise est progressivement devenue spécialiste mondial des infrastructures électriques et numériques du bâtiment.

Utile :
> Découvrir le message du président

La bourse et l'épisode Schneider/Legrand

Fort de sa performance économique, Legrand est introduit à la Bourse de Paris

Schneider Electric lance une Offre Publique d'Echange amicale sur la totalité du capital de Legrand. Mais la Commission Européenne s'oppose au projet de rapprochement pour cause d'abus de position dominante.

 

En décembre 2002, le processus de "défusion" aboutit. A la suite d'un accord établi avec Schneider Electric, le Consortium, constitué principalement de Wendel Investissement et de KKR acquiert environ 98% du capital du groupe Legrand.

 

A la suite de cette opération, les titres Legrand sont retirés de la cotation à la bourse de Paris en octobre 2003.

 
 
  • tl_theme1
  • 2006
  • today
  • La vocation de Legrand

Les dates clés

Du simple atelier de porcelaine au spécialiste mondial des infrastructures électriques et numériques du bâtiment.

Plus que centenaire, Legrand est une entreprise tournée vers l'avenir. Cet ancrage historique est un atout pour le groupe qui, depuis sa création, a montré sa capacité d’adaptation aux évolutions du marché.

A l’origine simple atelier de porcelaine, l’entreprise est progressivement devenue spécialiste mondial des infrastructures électriques et numériques du bâtiment.

Utile :
> Découvrir le message du président

L'AFFIRMATION DE La vocation de Legrand

Legrand revient en bourse sur le marché Euronext.
En 2011, Legrand fait son entrée au CAC 40.

Depuis plus de 60 ans, Legrand offre des solutions intégrées pour la gestion de l'éclairage, du chauffage, de l'énergie, des réseaux et des accès dans le bâtiment. La vocation du Groupe est de concevoir, développer et commercialiser des systèmes électriques et numériques à la fois simples et innovants. Des systèmes qui permettent de mieux communiquer, de renforcer la sécurité et d'améliorer le confort dans les bâtiments.

 
 
  • tl_theme2
  • 1970
  • 1989
  • Les premières filiales hors d'Europe

Les acquisitions

Un pionnier dans le développement à l'international

Le modèle de développement de Legrand s'appuie sur l'innovation et le lancement continu de nouveaux produits à forte valeur ajoutée et sur des acquisitions ciblées et autofinancées de sociétés de petite et moyenne taille leaders sur leur marché et très complémentaires des activités du Groupe.

1966 : première filiale hors de France, en Belgique
1977 : première filiale hors d'Europe, au Brésil
1989 : acquisition de BTicino en Italie

Utile :
> En savoir plus sur les acquisitions
du groupe Legrand

Martin & Lunel (1974 – France)
Inovac (1974 – France)
Pial (1977 – Brésil)
Sarlam (1977 – France)
Arnould (1980 – France)
Planet-Wattohm (1982 – France)
Pass & Seymour (1984 – Etats-Unis)
Bticino (1989 – Italie/Amérique Latine)

 
 
  • tl_theme2
  • 1990
  • 2000
  • L'accès à de nouveaux marchés en forte croissance

Les acquisitions

Un pionnier dans le développement à l'international

Le modèle de développement de Legrand s'appuie sur l'innovation et le lancement continu de nouveaux produits à forte valeur ajoutée et sur des acquisitions ciblées et autofinancées de sociétés de petite et moyenne taille leaders sur leur marché et très complémentaires des activités du Groupe.

1966 : première filiale hors de France, en Belgique
1977 : première filiale hors d'Europe, au Brésil
1989 : acquisition de BTicino en Italie

Utile :
> En savoir plus sur les acquisitions
du groupe Legrand

Baco (1992 – France)
Tenby (1992 – Royaume-Uni)
Kontavill (1993 – Hongrie)
RTGamma (1995 – Italie)
MDS (1996 – Inde)
Luminex (1996 – Colombie)
Fael (1996 – Pologne)
The Watt Stopper (1996 – Etats-Unis)
URA-Saft (1997 – France/Espagne/Australie)
Ortronics (1998 – Etats-Unis)
Anam (1999 – Corée du Sud)
Ceb (1999 – Italie)
Tegui 2000 – Espagne)
Quintela (2000 – Espagne)
Lorenzetti (2000 – Brésil)
Wiremold (2000 - EU/RU/Pologne)

 
 
  • tl_theme2
  • 2001
  • 2010
  • Accélération de la politique d'acquisitions

Les acquisitions

Un pionnier dans le développement à l'international

Le modèle de développement de Legrand s'appuie sur l'innovation et le lancement continu de nouveaux produits à forte valeur ajoutée et sur des acquisitions ciblées et autofinancées de sociétés de petite et moyenne taille leaders sur leur marché et très complémentaires des activités du Groupe.

1966 : première filiale hors de France, en Belgique
1977 : première filiale hors d'Europe, au Brésil
1989 : acquisition de BTicino en Italie

Utile :
> En savoir plus sur les acquisitions
du groupe Legrand

Van Geel (2004 – Pays-Bas)
On Q (2005 – Etats-Unis)
Zucchini (2005 – Italie)
TCL Building Technology (2005 – Chine)
TCL International Electrical (2005 – Chine)
ICM Group (2005 – France)
Cemar (2006 – Brésil)
Shidean (2006 – Chine)
RM Kabelbaner (2006 – Danemark)
Vantage (2006 – Etats-Unis)
HPM (2007 – Australie)
Macse (2007 – Mexique)
UStec (2007 – Etats-Unis)
Kontaktor (2007 – Russie)
TCL Wuxi (2007 – Chine)
Alpes Technologies (2007 – France)
PW Industries (2008 – Etats-Unis)
Estap (2008 –Turquie)
HDL (2008 – Brésil)
Electrak (2008 – Royaume-Uni)
Inform (2010 – Turquie) leader des UPS en Turquie
Indo Asian Switchgear (2010 – Inde) acteur majeur du marché indien de la protection
Meta System Energy (2010 – Italie) spécialiste italien des UPS modulaires

 
  • tl_theme2
  • 2011
  • today
  • Des avancées constantes sur des marchés stratégiques

Les acquisitions

Un pionnier dans le développement à l'international

Le modèle de développement de Legrand s'appuie sur l'innovation et le lancement continu de nouveaux produits à forte valeur ajoutée et sur des acquisitions ciblées et autofinancées de sociétés de petite et moyenne taille leaders sur leur marché et très complémentaires des activités du Groupe.

1966 : première filiale hors de France, en Belgique
1977 : première filiale hors d'Europe, au Brésil
1989 : acquisition de BTicino en Italie

Utile :
> En savoir plus sur les acquisitions
du groupe Legrand

Electrorack (2011 – Etats-Unis)
spécialiste des armoires Voix-Données-Images pour les datacenters aux États-Unis

Intervox Legrand Intervox (2011 – France)
leader des systèmes pour téléassistance en France

SMS Legrand SMS (2011 – Brésil)
leader du marché brésilien des UPS

 Legrand Middle Atlantic Products Inc. Middle Atlantic Products Inc. (2011- Etats-Unis)
leader américain des armoires audio et vidéo

 

Megapower Legrand Megapower (2011 - Malaisie)
leader du cheminement de câbles plastique en Malaisie

Numeric Legrand Numeric (2012 - Inde)
leader des UPS de petite et moyenne puissance en Inde

Aegid Legrand Aegide (2012 - Pays-Bas)
leader des armoires Voix Données Images (VDI) pour les datacenters aux Pays-Bas

Daneva Legrand Daneva (2012 – Brésil)
leader brésilien des produits de connexion (joint venture)

 

Nuvo Technologies NuVo Technologies (2012 - Etats-Unis)
spécialiste de la diffusion sonore résidentielle multipièces aux Etats-Unis

Seico Seico (2013 - Arabie saoudite)
leader saoudien du cheminement de câbles métallique industriel

Seico S2S UPS (2013 - France)
spécialiste des UPS en France

 

> Découvrir les communiqués et actualités du groupe

 
  • tl_theme3
  • 1970
  • 2000
  • Première introduction

La bourse

L'histoire boursière de Legrand

Depuis sa première introduction à la Bourse de Paris en 1970, Legrand entretient une relation étroite avec ses actionnaires qui s'associent ainsi au développement du Groupe en lui apportant des capitaux nécessaires au financement de sa croissance.

Utile :
> Rejoindre l'accueil de l'espace Finance

1970 : Première introduction à la Bourse de Paris.

Legrand a été au CAC 40 dès sa création le 31 décembre 1987

 
 
  • tl_theme3
  • 2001
  • 2003
  • Schneider, KKR et Wendel

La bourse

L'histoire boursière de Legrand

Depuis sa première introduction à la Bourse de Paris en 1970, Legrand entretient une relation étroite avec ses actionnaires qui s'associent ainsi au développement du Groupe en lui apportant des capitaux nécessaires au financement de sa croissance.

Utile :
> Rejoindre l'accueil de l'espace Finance

2001 : Schneider Electric lance une Offre Publique d'Echange amicale (OPE) sur la totalité du capital de Legrand. Mais la Commission Européenne s'oppose au projet de rapprochement pour cause de risque d'abus de position dominante. L'échange d'actions ayant été effectué, Schneider se voit contraint de revendre la totalité de ses titres Legrand .

 

2002 / 2003 : le processus de « défusion » aboutit. A la suite d'un accord établi avec Schneider Electric, le Consortium, constitué principalement des fonds d'investissement Kohlberg Kravis Roberts (KKR)) et Wendel Investissement, acquiert la totalité des titres Legrand détenus par Schneider. Legrand est alors retiré de la cote.

 
  • tl_theme3
  • 2006
  • 2006
  • Retour en bourse

La bourse

L'histoire boursière de Legrand

Depuis sa première introduction à la Bourse de Paris en 1970, Legrand entretient une relation étroite avec ses actionnaires qui s'associent ainsi au développement du Groupe en lui apportant des capitaux nécessaires au financement de sa croissance.

Utile :
> Rejoindre l'accueil de l'espace Finance

2006 : retour en Bourse sur Euronext Paris en avril. Kohlberg Kravis Roberts (KKR) et Wendel Investissement restent actionnaire majoritaire avec 30 % des parts chacun, 16 % pour les actionnaires minoritaires, 5 % pour le management et les salariés et 19 % de flottant.

Fin 2006 : les actionnaires minoritaires (banques et institutionnels) revendent leur participation via un placement privé institutionnel accéléré, portant le flottant à 35 % du capital et augmentant ainsi la liquidité du titre.

 
  • tl_theme3
  • 2011
  • 2011
  • Entrée au CAC 40

La bourse

L'histoire boursière de Legrand

Depuis sa première introduction à la Bourse de Paris en 1970, Legrand entretient une relation étroite avec ses actionnaires qui s'associent ainsi au développement du Groupe en lui apportant des capitaux nécessaires au financement de sa croissance.

Utile :
> Rejoindre l'accueil de l'espace Finance

KKR et Wendel Investissement se désengagent fortement du capital de Legrand en limitant leur part
à 6% chacun.

En décembre 2011, sous l'effet de l'évolution
du cours de l'action, de l'augmentation de la part du capital dans le public et de l'accroissement des volumes de titres échangés, Legrand intègre
le CAC 40.

Gilles Schnepp commente le retour au CAC 40 :
« Le retour de Legrand au sein du CAC 40 est "une bonne nouvelle, à la fois pour les 32 000 collaborateurs de Legrand, qui sont fiers de cette réalisation, pour l'entreprise, qui va jouir d'une plus grande visibilité et, bien sûr, pour les actionnaires. »

Gilles Schnepp, Président Directeur Général, Legrand sonne la cloche qui marque l'ouverture des marchés financiers

 
  • tl_theme4
  • 1920
  • 1929
  • Interrupteurs à boutons poussoirs

L'interrupteur d'éclairage

L'interrupteur d'éclairage

Illustration dès 1920 avec l'interrupteur

Utile :
> La personnalisation d'interrupteurs muraux

Les premiers interrupteurs à poussoir sont apparus entre 1920 et 1930.

Les boutons poussoirs sont constitués d'une tige dont l'extrémité conductrice vient en contact avec les languettes fixes, ceci en appuyant sur le bouton poussoir situé à l'autre extrémité. Un ressort dans l'axe de la tige ramène celle-ci et le bouton poussoir dès que ce dernier est relâché : c'est un contact non maintenu.

 
  • tl_theme4
  • 1930
  • 1949
  • Interrupteurs rotatifs

L'interrupteur d'éclairage

L'interrupteur d'éclairage

Illustration dès 1920 avec l'interrupteur

Utile :
> La personnalisation d'interrupteurs muraux

Le principe d'un interrupteur rotatif est la rotation de languettes conductrices autour d'un axe perpendiculaire au plan de pose et qui viennent en contact avec des bornes ou des languettes fixes. Le bouton de commande s'appelle la clé.
Les interrupteurs rotatifs évoluent jusqu'en 1950 puis disparaissent progressivement au profit des nouvelles gammes interrupteurs à bascule (dernier modèle étanche en 1969).
Cette disparition est certainement due au niveau de complexité du mécanisme, et à la difficulté de manœuvre de la clé.

 
  • tl_theme4
  • 1950
  • 1959
  • Interrupteurs à bascule type tumbler

L'interrupteur d'éclairage

L'interrupteur d'éclairage

Illustration dès 1920 avec l'interrupteur

Utile :
> La personnalisation d'interrupteurs muraux

Le principe des interrupteurs Tumbler est la rotation d'une tige ou d'un balancier autour d'un axe parallèle au plan de pose et dont l'extrémité vient en contact (par pincement) avec des bornes ou des languettes fixes.
Le bouton de commande à l'autre extrémité (coté extérieur) s'appelle la clé. Comme pour les interrupteurs rotatifs, ceux-ci évoluent jusqu'en 1950 puis disparaissent progressivement au profit des nouvelles gammes à bascule.

 

En 1953, la gamme fusible incorporé apparaît et, intègre une fonctionnalité qui était jusqu'à présent externe :
la sécurité des biens en améliorant l'aspect réparation et maintenance.
Les nouvelles gammes comme les séries Antibes ou Amboise reprennent cette option qui disparaîtra vers 1984 à cause de la norme.

 
  • tl_theme4
  • 1960
  • today
  • Gammes d'interrupteurs

L'interrupteur d'éclairage

L'interrupteur d'éclairage

Illustration dès 1920 avec l'interrupteur

Utile :
> La personnalisation d'interrupteurs muraux

A part quelques exceptions, tous les interrupteurs jusqu'en 1955 offrent la possibilité de pouvoir nettoyer les surfaces de contact.
L'apparition et le développement de ces nouvelles gammes est liée à l'utilisation des contacts argent (déjà utilisé sur les contacteurs électriques) qui permet grâce à l'auto nettoyage des contacts de remplacer ce mouvement par un mouvement à direction normale.

 

Le contact argent étant également meilleur que les précédents, la pression de contact a pu être réduite et a permis de nouveaux mécanismes plus simples, plus légers et moins encombrants. Le bouton de commande change d'appellation et devient « le doigt ».

gamme Chambord

 

A l'inverse de l'ancien interrupteur Tumbler, ces nouvelles gammes évoluent constamment que ce soit au niveau de la forme, des couleurs, des fonctionnalités (adaptation à la situation de vie et de l'utilisation, encastrement, facilité d'installation, …)

Cela augmente progressivement sa complexité.
De plus, il est à noter que chaque nouvelle gamme créée va intégrer les options des gammes précédentes en plus de ses nouvelles options.
Du simple interrupteur à l'écran tactile en passant par l'interrupteur à effleurement, il est aujourd'hui possible de choisir sa manière de commander la lumière.

gamme Mistral

 
  • tl_theme5
  • 1870
  • 1949
  • Le logo au dos de la porcelaine de table

L'évolution du logo Legrand

L'évolution du logo Legrand

Ce logo est utilisé de 1870 à 1949 sur la porcelaine de table. Il est composé d'une étoile dans deux demi-lunes. Dans les lunes, sont inscrits Limoges et France.

Ce logo est très souvent associé au dos des assiettes à une inscription F. Legrand & Cie Limoges France.

 
  • tl_theme5
  • 1925
  • 1967
  • Le logo associé à l'appareillage électrique

L'évolution du logo Legrand

L'évolution du logo Legrand

Le logo composé des lettres CLL signifie Compagnie Legrand Limoges. Il est utilisé à partir de 1925 et ce jusqu'en 1967. Il est présent sur les boîtes d'appareillage électrique, les catalogues ou encore sur la façade du siège social.

Logo présent sur la façade de Legrand en 1955

Logo présent sur la couverture du catalogue de 1934

 

A partir de 1955, le logo « CLL » est associé à un installateur électricien mis en scène. Il porte d'ailleurs sur sa casquette le même logo.
Ce petit installateur disparaît en 1968.

Installateur présent sur un conditionnement carton d'appareillage

 

Installateur présent sur la dernière de couverture du catalogue de 1956

Installateur présent sur la couverture du catalogue de 1963

 
  • tl_theme5
  • 1968
  • 1973
  • Le logo représentant un interrupteur

L'évolution du logo Legrand

L'évolution du logo Legrand

Avant la création du logo que nous connaissons actuellement, les deux « L » du logo « CLL » sont conservés et placés en vis-à-vis avec 2 traits pour représenter un interrupteur et ses deux fils d'arrivée et de sortie. A côte de ce signe, « legrand » est inscrit en petite taille à droite.
Ce logo est utilisé pendant 6 ans entre 1968 et 1973.
Ce logo noir est régulièrement associé à des « legrand » écrits en taille plus importante et déclinés en plusieurs couleurs.

 

 

Logo présent au catalogue 1969

Logo présent au catalogue 1970

 

Logo présent au catalogue 1971

Logo présent à un additif au catalogue 1972

 
  • tl_theme5
  • 1974
  • today
  • Le logo actuel

L'évolution du logo Legrand

L'évolution du logo Legrand

Ce logo, toujours d'actualité, est utilisé à partir de 1974 sur certains supports. Il se compose des deux « L » noirs placés en vis-à-vis avec 2 traits pour représenter un interrupteur et ses deux fils d'arrivée et de sortie et d'un « legrand » rouge de la même taille que le carré qui représente un interrupteur.
Il se généralise sur l'ensemble des supports dès 1976. Ce logo est une marque déposée qui protège contre la contrefaçon.

 
  • tl_theme6
  • 1865
  • 1923
  • Les dirigeants de l'usine de porcelaine de table

Les dirigeants

Les dirigeants de Legrand

L'expérience et l'implication des dirigeants et de l'encadrement de Legrand ont permis de créer et de maintenir une culture d'entreprise unique qui inspire et récompense le talent et l'initiative.

Utile :
> Accédez à la page du comité de direction Legrand

En 1865, Henri Barjaud de Lafond et Léonard Clidasson, marchands de bois font édifier l'usine de porcelaine. Elle est exploitée successivement par Ernest Duchatelet (1865), Monsieur Léobon (1871), Paul Lacroix (1876)
et Henri Barjaud de Lafond (1877).

En 1897, les frères Jules et François Vultury acquièrent l'usine qu'ils exploitent directement.

En 1904, l'affaire est reprise par Frédéric Legrand, Charles Alary et Jean Joquel.

En 1911, la société est dirigée par Emile Bétoule et Frédéric Legrand.

 
  • tl_theme6
  • 1924
  • 1943
  • Frédéric Legrand

Les dirigeants

Les dirigeants de Legrand

L'expérience et l'implication des dirigeants et de l'encadrement de Legrand ont permis de créer et de maintenir une culture d'entreprise unique qui inspire et récompense le talent et l'initiative.

Utile :
> Accédez à la page du comité de direction Legrand

Après une période de co-direction avec Emile Bétoule, en 1924, l'entreprise devient la société Legrand et Cie et est dirigée par Frédéric Legrand.

 
  • tl_theme6
  • 1944
  • 1987
  • Jean Verspieren et Edouard Decoster

les dirigeants de Legrand

Les dirigeants de Legrand

L'expérience et l'implication des dirigeants et de l'encadrement de Legrand ont permis de créer et de maintenir une culture d'entreprise unique qui inspire et récompense le talent et l'initiative.

En 1944, Jean Verspieren et Edouard Decoster, prennent la direction de Legrand.

Après le décès de Jean Verspieren en 1983, Edouard Decoster prend seul la direction jusqu'en 1988.

 
  • tl_theme6
  • 1988
  • 2005
  • François Grappotte

Les dirigeants

Les dirigeants de Legrand

L'expérience et l'implication des dirigeants et de l'encadrement de Legrand ont permis de créer et de maintenir une culture d'entreprise unique qui inspire et récompense le talent et l'initiative.

Utile :
> Accédez à la page du comité de direction Legrand

En 1988, Edouard Decoster transmet la présidence de Legrand à François Grappotte, ancien élève de l'École nationale d'administration (ENA). Il est Président Directeur Général de 1988 à 2006.

 
  • tl_theme6
  • 2006
  • today
  • Aujourd'hui : Gilles Schnepp

Les dirigeants

Les dirigeants de Legrand

L'expérience et l'implication des dirigeants et de l'encadrement de Legrand ont permis de créer et de maintenir une culture d'entreprise unique qui inspire et récompense le talent et l'initiative.

Utile :
> Accédez à la page du comité de direction Legrand

Gilles Schnepp devient Président Directeur Général du Groupe en 2006.
Diplômé d'HEC en 1981, Gilles Schnepp rejoint Legrand en 1989. D'abord adjoint au Directeur financier, puis Directeur financier, il devient Vice Président Directeur Général en 2004.

En 2006, il prend les fonctions de Président Directeur Général en succédant à François Grappotte.